Master 2 D.R.E.I. Cergy-Pontoise

Forum des étudiants et anciens du M2 de Droit International à l'UCP
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 UE et Mexique

Aller en bas 
AuteurMessage
aurélia
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 26
Age : 36
Date d'inscription : 26/10/2006

UE et Mexique Empty
MessageSujet: UE et Mexique   UE et Mexique EmptyVen 5 Jan - 0:09

Bonjour, je poste juste l'intro et la conclusion, je n'ai pas le reste de l'exposé, mais cela vous donnera déjà une bonne base.

NTRODUCTION

Depuis sa création, l’Union a constitué un réseau de relations avec le reste du monde grâce à une politique commerciale commune, à l’octroi d’une assistance au développement et à la conclusion d’accords de commerce et de coopération avec des pays ou groupes de pays.

Vers le milieu des années 70, l’assistance et la coopération, qui à l’origine, concernait essentiellement l’Afrique, a été étendue à l’Asie et l’Amérique Latine. L’objectif sous jacent reste le soutien à la croissance et au développement durables dans les pays bénéficiant de ces mesures, afin qu’ils disposent des ressources nécessaires à l’éradication de la pauvreté.

Concernant précisément l’Amérique Latine, l’Union européenne ne pouvait continuer à ignoré ses 34 Etats, d’autant que l’un des plus importants d’entre eux , le Mexique, fait partie avec les Etats-Unis et le Canada de l’Accord de libre échange Nord Américain (ALENA), depuis 1994..

C’est ainsi que parallèlement aux accord conclus dans le cadre de la relation entre l’union européenne et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay, auxquels sont associés le Chili et le Bolivie) avec qui elle est liée depuis le 15 décembre 1995 par un accord cadre interrégional de coopération, de nombreux accords-cadre bilatéraux de coopération ont été signés avec certains pays d’Amérique du sud, comme avec l’Argentine, en 1990, l’Uruguay en 1991, le Paraguay et le Brésil en 1992 ou le Chili en 1996.

Le premier accord commercial de partenariat entre l’UE et un pays d’Amérique latine a été conclu avec le Mexique.

En effet, à la suite de deux accords-cadre assez modestes de 1975 et 1991, un accord de partenariat économique, de coordination politique et de coopération entre la communauté et les Etats membres et le Mexique, dit accord global a été signé le 8 décembre 1997 (entré en vigueur le 1er octobre 2000 suite à une décision du conseil du 28 septembre 2000).
Il faut préciser que le même jour, il a été signé parallèlement l’Accord intérimaire, de compétence purement communautaire. Cet accord entré en vigueur le 1er juillet 1998, a permis aux Etats, jusqu’ à la ratification de l’accord global, d’appliquer sans tarder les dispositions concernant le commerce et les mesures d’accompagnant. Accord intérimaire n’étant pas subordonné à la ratification des parlements nationaux, contrairement à l’accord global.

Cet accord global (signé en 1997 et entré en vigueur en 2000) vise à définir le cadre de la relation bilatérale entre l’UE et le Mexique.

Il n’en a pas été ainsi pour le Chili et le Mercosur, puisque à leur égard, la Communauté a préféré la conclusion d’accords cadre de coopération visant à faciliter l’éventuelle négociation ultérieures d’accords d’association, dits de quatrième génération.

Cet accord de 1997 vise à renforcer les relations entre la Communauté européenne et le Mexique.

Les objectifs généraux de la politique de coopération de la Communauté européenne stipulés à l’article 177 du Traité UE visent à encourager le développement économique et social durable, l’intégration progressive et harmonieuse des pays en développement dans l’économie mondiale et la lutte contre la pauvreté au sein même de ces pays.


Ainsi, l’accord institutionnalise le dialogue politique, renforce les relations économiques et commerciales en libéralisant les échanges et élargit la coopération.

Il a été signé pour une durée illimitée et chacune des parties peut dénoncer l’accord en notifiant son intention à l’autre. L’accord cesse d’être applicable six mois après cette notification (art 57).

Cet accord global, qui donne un cadre général d’action, est précisé par la suite par des accords sectoriels.

Accord très ambitieux (I), et surtout stratégique (II).

En quoi cet accord exprime la volonté de l’Union Européenne à contre balancer les rapports existant entre les Etats-Unis et le Mexique ?


Conclusion:

Cet accord marque véritablement le franchissement d’une étape importante sur la voie d’une intégration plus globale entre l’UE et le Mexique.
Mais cet accord qui apparaît à première vue ambitieux, est à relativiser.
On peut à ce titre comparer les point de vue européens et mexicains.

Du point de vue européen, le Comité économique et social, dans un avis rendu en 2004 (soit trois après l’entrée en vigueur de l’accord), estime que « cet accord est un instrument à fort potentiel et que son caractère progressif peut permettre d’engendrer des bénéfices pour les deux parties en ce qui concerne les trois piliers » (dialogue politique, développement commercial et coopération. Le bilan serait donc positif, en ce qui concerne tant les chiffres des échanges commerciaux et de l’investissement que l’intensification du dialogue institutionnel.

Toutefois, du côté mexicain, ce point de vue ne semble pas être partagé.
En se basant sur un article de S.Sberro (Nueva sociedad) de 2004, l’accord bilatéral n’a pas changé les rapports entre l’UE et le Mexique de manière importante. En effet, selon lui les trois objectifs poursuivis par l’accord global :
-intensifier les liens commerciaux,
-donner une nouvelles impulsion aux relations bilatérales en les transformant en des relations stratégiques, et
-créer un moteur pour de nouvelles relations bi régionales avec tout le subcontinent,
ne semblent pas avoir été réalisés.
Selon cet auteur, l’accord n’a pas modifié la place croissante des Etats Unis au sein des relations avec le Mexique, il n’aurait fait qu’accompagner ce développement.
Le commerce avec l’UE n’aurait fait que stagner,tandis qu’avec le Canada par exemple, les relations avec le Mexique aurait sensiblement évolué : multiplié par 5, depuis l’entrée en vigueur de l’accord global.

Il est tout de même certain que l’accord a réussi à stabiliser les échanges avec le Mexique qui ne cessaient de diminuer depuis dix ans.

Finalement, on peut se poser la question de savoir si l’UE ne va pas se heurter au marché naturel du Mexique qui est celui des Etats Unis ?
Revenir en haut Aller en bas
Cathie
Admin


Nombre de messages : 86
Age : 36
Date d'inscription : 21/10/2006

UE et Mexique Empty
MessageSujet: Re: UE et Mexique   UE et Mexique EmptySam 6 Jan - 13:07

et est ce qu'on aura tout l'exposé avant le partiel ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
aurélia
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 26
Age : 36
Date d'inscription : 26/10/2006

UE et Mexique Empty
MessageSujet: Re: UE et Mexique   UE et Mexique EmptyMer 10 Jan - 12:57

faut voir avec rimel et Karine B
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




UE et Mexique Empty
MessageSujet: Re: UE et Mexique   UE et Mexique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
UE et Mexique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master 2 D.R.E.I. Cergy-Pontoise :: Archives :: Droit des relations économiques de l'UE :: Exposés-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser